Sur mon étagère : vie et livres avec Joe Carter

Note de l'éditeur:

Aussi dans le Sur mon étagère série: Timothée Georges , Tim Keller , Bryan Chapelle , Lauren Chandler , Mike Coper , Russel Moore , Jared Wilson , Kathy Keller , JD Greear , Kevin DeYoung , Kathleen Nielsen , Thabiti Anyabweilé , Elyse Fitzpatrick , Collin Hansen , Fred Sander , Rosaria Butterfield , Nancy Guthrie , et Matt Chandler .

Sur mon étagère vous aide à connaître divers écrivains à travers un aperçu des coulisses de leur vie en tant que lecteurs. J'ai correspondu avec Joe Carter, spécialiste des communications pour le CLRE , éditeur chez L'Institut Acton et The Gospel Coalition, et professeur adjoint de journalisme au Patrick Henry College, à propos de ce qu'il y a sur sa table de chevet, de certaines de ses œuvres de fiction préférées et des livres qui l'ont le plus profondément façonné.


Qu'y a-t-il sur votre table de chevet en ce moment ?



Je suis un lecteur lent (et même un penseur plus lent), donc j'aime me tromper en lisant plus en lisant une douzaine de livres à la fois. En lisant 10 à 20 pages par jour dans chacune, je me trompe en pensant que je progresse réellement dans ma pile de livres. Actuellement, je travaille mon chemin à travers:

Chez soi : une petite histoire de la vie privée par Bill Bryson. Bryson propose une histoire intellectuelle fascinante déguisée en une visite de sa maison, un ancien presbytère de l'Église d'Angleterre construit au XIXe siècle.

Babbitt par Sinclair Lewis. Je n'apprécie pas quand les auteurs se sentent supérieurs à leurs créations littéraires, donc je n'ai jamais été enthousiasmé par Sinclair Lewis.

La physique pour les futurs présidents par Richard A. Muller. Une introduction à la science derrière les questions de politique publique, comme les armes nucléaires et les programmes spatiaux. Le chapitre sur l'énergie a déjà rendu le livre intéressant à lire.

Une histoire du monde en 100 armes par Chris McNab. Une bonne explication de la façon dont la technologie militaire - des haches en silex aux chasseurs furtifs - a changé l'histoire humaine.

L'information par James Gleick. Un récit fascinant sur la façon dont les humains transfèrent l'information. La section sur les tambours parlants d'Afrique est incroyable.

Le glamour de la grammaire par Roy Peter Clark. Pas aussi utile que son livre précédent, Outils d'écriture , mais Clark a un amour du langage contagieux.

Les mémoires de US Grant par Ulysse S. Grant. Je ne m'attendais pas à ce que les mémoires de notre 18e président soient si lisibles, ou que Grant soit si compréhensible.

À la défense de la guerre de Nigel Biggar. Biggar apporte une contribution utile au débat sur la manière dont les chrétiens devraient considérer l'éthique de la guerre et de la paix.

Les canons d'août par Barbara Tuchman. L'excellent travail de Tuchman m'aide à combler les vastes lacunes de mes connaissances sur la Première Guerre mondiale.

Le roi Henri V par Shakespeare. J'essaie de rattraper toutes les pièces shakespeariennes que j'ai ratées. Jusqu'à présent, c'est mon préféré de ses pièces historiques.

Les abeilles : un roman par Laline Paull. Cette histoire de science-fiction, racontée du point de vue d'un bourdon, est un examen étrange et intrigant de la politique, de la religion et de l'individualisme dans une société qui exige la conformité.

Evangile et Royaume par Graeme Goldworthy. Kathleen Nielson, directrice des initiatives pour les femmes du TGC mettez-le mieux : 'Une présentation classique de la Bible comme une œuvre unifiée centrée sur la rédemption de Dieu en Christ.'

Quels sont vos romans de fiction préférés ?

L'oeil le plus bleu par Toni Morrison

Le match de Ender par Orson Scott Card

Le moineau et Enfants de Dieu par Mary Doria Russel

Colombe solitaire , Quitter Cheyenne , et Cric de Cadillac par Larry McMurtry

Tous les jolis chevaux , La route , Il n'y a pas de pays pour les vieillards par Cormac McCarthy

Monde fait à la main , La Sorcière d'Hébron , Une histoire du futur de James Howard Kunstler

Les chroniques de Narnia par C. S. Lewis

Quels livres ont le plus profondément façonné la manière dont vous servez et dirigez les autres pour la cause de l'Évangile ?

Si vous m'aviez posé la question il y a deux ans, je n'aurais pas su répondre. J'avais toujours lu pour mon développement personnel et non délibérément pour servir les autres. Mais le mois dernier, j'ai terminé un projet d'écriture d'un an sur les disciplines spirituelles. À des fins de recherche, j'ai lu plus d'une centaine de livres liés au sujet. En voici trois qui façonneront certainement ma façon de servir et de diriger les autres à l'avenir :

Vaincre le péché et la tentation par John Owen. Vous voyez celui-ci beaucoup recommandé - et pour une bonne raison. Owen n'est pas une lecture facile, mais ce livre en vaut la peine.

Le trou dans Notre Sainteté par Kevin DeYoung. Kevin est un écrivain et un communicateur tellement formidable que les lecteurs s'attendent à ce que ses livres en valent la peine. Et ils sont. Mais celui-ci est différent. Ce livre est facilement l'un des meilleurs livres sur la sanctification que j'ai jamais lu - et j'en ai parcouru beaucoup. Je souhaite que chaque chrétien lise ce livre.

Jésus à chaque page : 10 façons simples de chercher et de trouver Christ dans l'Ancien Testament par David Murray. Je suis devenu convaincu que si vous ne lisez pas la Bible pour mieux voir Jésus, alors vous la lisez mal. Il y a probablement une demi-douzaine de livres que je pourrais recommander pour voir Jésus dans les Écritures, mais celui de Murray est celui que je suggérerais comme point de départ.

Qu'apprenez-vous sur la vie et la suite de Jésus ?

L'obéissance inébranlable et désintéressée au Christ est absolument essentielle à la vie chrétienne. Je suis un croyant depuis plus de 30 ans, et pendant tout ce temps, j'aurais hoché la tête en accord avec cette déclaration. Mais ce n'est qu'au cours de cette dernière année de recherche et d'étude que j'ai vraiment commencé à comprendre et à apprécier le rôle de l'obéissance dans la vie du chrétien.

L'obéissance est un thème tellement central de la Bible que je ne sais pas comment je l'ai manqué pendant si longtemps. Et maintenant, je ne sais pas quoi faire de cette réalisation. Jésus dit : « Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements » (Jean 14 :15). Pourtant, nous vivons dans une culture où l'obéissance est considérée comme un complément facultatif à la foi et à la vie chrétienne.

Je me sens obligé de dire à tous ceux que je vois que nous ne pouvons pas vraiment aimer Jésus et suivre le Christ si nous ne respectons pas ses commandements. Mais trop de gens rejetteront ce message comme du 'légalisme' et refuseront d'entendre que la seule réponse appropriée à la grâce est la gratitude éternelle et l'obéissance inconditionnelle au Seigneur de l'univers.