Déverrouiller la Bible : Destruction (Genèse 3)

Note de l'éditeur:

Le pasteur Colin Smith continue sa dévotion de Noël pour vous aider à réfléchir sur la gloire de Jésus en jetant un regard large sur tout ce que Dieu a promis et accompli en Lui. Les lectures suivent le modèle de sa série de sermons actuelle, 'Le plan : la conception de Dieu pour l'univers et votre place dans celui-ci'. Vous pouvez lire, écouter ou regarder ces sermons tels qu'ils sont affichés sur Déverrouiller la Bible .

J'ai pleuré quand le mur de Berlin est tombé. L'oppression s'est effondrée, la liberté a été restaurée et la joie s'est déchaînée. Il est juste de se réjouir lorsque certaines choses sont détruites.

Lorsque Dieu a dit au serpent : « Maudit sois-tu », sa promesse a apporté l'espoir au monde (Genèse 3 :14). Quand quelque chose est maudit, il est voué à la destruction. Dieu a promis que le mal ne subsistera pas.



George Orwell a brossé un sombre tableau de l'avenir dans lequel il a vu une botte piétiner un visage humain pour toujours. La promesse de Dieu nous permet de supprimer le dernier mot d'Orwell. Le règne du mal dans le monde est long, sombre et douloureux, mais il n'est pas éternel.

La promesse de Dieu s'accomplira en Jésus-Christ qui est venu dans le monde pour 'détruire celui qui détient le pouvoir de la mort - c'est-à-dire le diable - et libérer ceux qui toute leur vie ont été tenus en esclavage par la crainte de la mort' (Hébreux 2 :14, 15). La mort et la résurrection de Jésus-Christ sont notre garantie que la puissance de Satan a été brisée.

La mort n'a jamais le dernier mot. Par le Christ, nous vivons dans l'attente du jour où il n'y aura « plus ni mort, ni deuil, ni cri, ni douleur, car l'ancien ordre de choses a disparu » (Apoc. 21 :4). Si vous souffrez ou versez des larmes aujourd'hui, rassurez-vous, ce ne sera pas pour toujours. 'Les pleurs peuvent durer une nuit, mais la joie vient le matin' (Psaume 30:35).

Lorsque Dieu a dit à Adam : « Maudit est le sol à cause de toi » (Genèse 3 :17), Il a révélé la grâce qui remplira votre âme d'une joie inexprimable pour toujours. Le sol n'avait rien fait de mal. La malédiction était due à Adam à cause de son péché. Mais Dieu a détourné la malédiction de l'homme et de la femme vers un autre endroit afin que l'homme et la femme puissent être réconciliés avec Dieu.

Ce principe de grâce détournant la malédiction a été clarifié à travers les sacrifices où la vie d'un animal a été donnée afin que le peuple de Dieu puisse vivre dans sa bénédiction. Il a été amplifié sur le mont Carmel lorsque le feu de Dieu est tombé sur le sacrifice, et non sur les prophètes de Baal. Cela s'est accompli au Calvaire, lorsque Jésus s'est isolé sous le jugement de Dieu en notre nom. La malédiction est tombée sur Lui, et à cause de Lui, elle ne peut jamais tomber sur vous. Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Romains 8:1).